Projet de maîtrise

Identification des sources pour les tests de qualification acoustique des satellites

Lors de la phase de lancement des lanceurs, les satellites et leurs composants sont soumis à des forts niveaux acoustiques. Des tests de qualification sont requis pour garantir la robustesse du design. Ces tests sont généralement réalisés en chambre réverbérante, alimentée en bruit par des sirènes. Le champ acoustique est supposé homogène.
Cependant, cette hypothèse d’homogénéité n’est pas valide en très basses fréquences. Elle est influencée par la position, le nombre et le spectre d’excitation des sirènes, la dimension de la chambre et la géométrie et taille du spécimen testé (antenne ou équipement) incluant sa structure de support. Le défi est donc de contrôler le champ excitateur, en présence du spécimen de test, afin de réduire le risque de ne pas atteindre les niveaux acoustiques exigés pour les tests d’acceptabilité avant vol.

Dans le but d’atténuer ce risque en amont, ce projet vise à caractériser numériquement et valider  expérimentalement le champ acoustique généré par les sirènes de la salle de qualification acoustique du Centre Nationale de Recherche du Canada à Ottawa. Le projet aborde en particulier l’exposition du spécimen de test à des niveaux de pression acoustique localisés dépassant les valeurs cibles en raison des effets de niche. Les algorithmes développés seront utilisés pour assurer l’atteinte des valeurs cibles du champ excitateur pendant les tests, prédire avec confiance la réponse vibratoire du spécimen testé et ainsi fournir une assurance numérique pour reproduire au mieux les environnements vibratoires des phases de lancement.

L’étudiant travaillera au sein d’une équipe composée d’étudiants, de chercheurs professionnels et des partenaires industriels et contribuera tout autant aux objectifs pratiques et appliqués du programme qu’à ses objectifs scientifiques. Une partie du travail se déroulera aux laboratoires du CNRC à Ottawa.

Exigences :
Diplôme en génie mécanique, diplôme en génie aérospatial, en mathématique appliquée ou génie physique. En plus de la maîtrise du français, une bonne connaissance de l’anglais (écrit et oral) est requise.

Aide financière : bourse de 17 k$/an une fois inscrits en maîtrise.

Contact :
Le poste est disponible à partir de septembre 2016. Les personnes intéressées sont priées d’acheminer leur
candidature (CV, relevés de notes, lettre de motivation, 3 lettres de recommandation) par courriel à :

Prof. Noureddine Atalla (noureddine.atalla@usherbrooke.ca)